SECRET

Secret, toi qui cherches la pénombre
Qui tentes de te cacher du monde,
Tu as empli ton âme d’agonie
Et tes réminiscences de douleur.

Quand dans ton corps la vie est entré
Le soleil a illuminé tes yeux
Et dans tes désirs le ciel s’est posé.

Secret, tu as vu les années passer,
Les contradictions te déconcerter,
Apparaître la crainte, disparaître la joie
Et de toute part le reproches te traquer.

Los dilemmes arrivent et tu aspires à lutter.
Échecs, incertitudes et angoisses
Que malgré toi te contraignent à abandonner;
Mais l’absence et la nostalgie t’empêchent d’oublier.

Secret, toi qui gardes les mélancolies,
Tu dissimules au monde la solitude
D’une vie d’amour et de passion.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close