IL

Il a marché sans savoir
Combien de routes il a parcourues,
Combien de larmes il a versées,
Combien de famines il a souffert.

Il a rêvé de traverser le monde.
De trouver au terme un destin,
Mais sans fin c’est son chemin,
Son désarroi, sa douleur, sa solitude.

Sur son dos il a porté sa peine
La raison de son existence,
Son cœur, son âme, sa race,
Le toit qu’il n’a jamais pu avoir.

Aveuglément il a suivi la lumière
Qui, croyait-il, l’avait appelé,
Lui avait promis un lopin de sa terre
Et de l’éloigner de la misère.

Maintenant, il cherche avec chagrin
Ce qui lui semble être un sourire.
Et ceux qui entendent son appel
Pour suivre son fallacieux destin
Que l’indifférence a déterminé.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close