SE MEURT

Ma rivière se meurt sans toucher ta pluie,
Ma nuit se meurt sans rêver de toi,
Ma bouche se meurt sans te baisers,
Ma fleur se meurt sans ton printemps.

Du ciel les étoles tomberaient,
Des chemin les routes se perdraient,
Du soleil la puissance s’endormirait,
De l’horizon la vue s’engourdirait.

Ne t’effraies pas si dans ma solitude
Le monde parviendrait à mourir.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close