SOUVENIRS ÉGARÉS

Comme un compagnon envieux
L’oubli sur une histoire est passé
En inversant les jours et les nuits,
En troquant les toujours pour les jamais.

Jour à jour par la terre j’ai déambulé
Les yeux fixes et les mots silencieux
En cherchant fébrile dans des interstices
Mes souvenirs longtemps égarés.

Dans la nuit obscure je suis retourné
Près de l’arbre gardien de notre amour
Et j’ai déposé simplement à ses pieds
La pénitence qui a démoli mon cœur.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close