PAPILLON

Papillon que fragile et furtif passes,
Qui effleures sans vouloir ma peau
Et réveilles mes endormies caresses.

Papillon que t’effondres et te froisses
Avec un souffle, une seule larme
Libérés au départ de ton envol.

Papillon que silencieux songes
En sillonnant mon univers chargé
De murmures, de mémoires, des regrets.

Papillon donne la lumière à mon cœur
Veille que ma passion, mon amour,
Ne perdent encore ses couleurs.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close