PARCOURS

Vie entre la terre et les étoles,
Douleur impossible d’alléger,
Un regard soudain de toi venant
Au fond de moi a voulu pénétrer.

Parcourir l’enfance,
Ressentir les vieux années.
Voir des sanglots pour grandir
Et des larmes pour savoir aimer.

Déceler les jeux et les mensonges,
Les goûts, les délires, les envies,
Arracher les absurdes rêves
Pour les passions démasquer.

Impuissante, dénudée je suis
A la merci de l’amour et la raison.
Écarte mes peines dans les ombres,
A toi sera tout ce qui était à moi avant.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close