POUR TE DIRE

(KUPKA)

Comment pourrais-je te dire
Que dans la fragile lumière de l’aube
J’ai abandonné la nudité
De ma peau, de mon cœur,
Les pleurs amers, la douleur,
Qui m’empêchaient de ressentir.

Comment pourrais-je te dire
Que dans les décombres d’un songe
J’ai égrené les secondes et traversé les jours,
J’ai volé des miettes aux instants,
Suspendu leur envol
Et peut-être, j’ai conquis le temps.

Comment pourrais-je te dire
Que dans des endroits cachés
J’ai déposé mon corps étrange et anonyme
Là, où reposent sans le savoir
Des routes à parcourir,
Des certitudes, des amours.

Comment pourrais-je te dire
Que avec toi j’ai acheté la vie,
Que chaque jour est nouveau, chaque nuit un repos,
Que en ouvrant mon éveil à l’illusion
Mon être à la dérive emprunte des chemin paisibles
Et en remplissant de toi ma solitude
Je peux emprisonner tous les jours de ma vie.


Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.







Publicités

2 réflexions sur « POUR TE DIRE »

  1. Un appel à la musique, impossible de lire ceci sans chanter !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close