UN BAISER

Un baiser, fantôme éphémère,
De ta bouche c’est arraché
Sans se presser, sans passé
Sans promesse d’un lendemain.

A la nuit tu as demandé
Si elle ne l’a pas vu passer
Mais la silencieuse nuit
ne te répondra jamais.

Un baiser léger, instant d’ivresse,
Dans d’autre lèvres tu cherches
Sans sagesse, sans regrets,
Mais de la passion l’exaltation.

A la mer tu as demandé
Si elle ne l’a pas vu passer
Et l’eau dans sa fureur cruelle
Ne te répondra jamais.

Un baiser tout bas, mystérieux
Dans d’autres lèvres tu cherches,
Un souffle tiède qui accorde vie,
Qui empêche au souvenir de vieillir.

Photo Pierre GOUBET
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close