A MON FRÈRE

Le temps a souri en te découvrant,
Mer calme, chaleur de brise,
Rapide en joie,
Généreux en amour.

Tu as brûlé le ciel de folies,
Flambées simples de vie,
Claires telles que l’eau libre,
Amples telles que ton ardeur.

Avec les visions tu as parlé
Pour te moquer des ombres
El avec tes gestes précis
Les abîmes tu as pu combler.

Du destin on ne connaît pas son sens
Tes yeux se ferment, ta bouche se scelle,
Tes oreilles n’entendent plus
Mais dans mon cœur je détiens
De ta vie un joyeux souvenir.

Rêve immense oiseau
Avec les lumières qu’avec tes pieds
A chaque pas s’illuminaient.

Rêve immense arbre
Avec les fleurs qui de tes lèvres
A chaque sourire jaillissaient.

Rêve immense voilier
Avec tes voiles que dans le vent
Dispersaient ton rire et ton bonheur.

Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.



Publicités

2 réflexions sur « A MON FRÈRE »

  1. Très beau poème !
    Merci pour ce partage.
    Paul

    J'aime

    1. C’est moi que remercie, c’est avec beaucoup de plaisir que je partage

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close