PETITE FILLE

Petite fille sans rêves lumineux
Des yeux perdus dans le brouillard,
Tu es née de la poussière du désert
Au cœur même du mythe du devoir.

Marqué dans sa chair ton corps,
Marquée dans sa pureté ton âme,
A la poursuite des fleurs tu déambules
A la quête à jamais de ses pétales perdus.

De tes ancêtres les peurs t’alourdissent
Les tiennes sont silencieuses et brutales,
Tu as perdu ton temps et ton espace,
Tu ne compteras pas les étoiles.

Presque sans vie est ton existence,
Et la lame de valeurs imposées
A mis en cause ton droit à la passion.
Devenir femme est devenu fatalité…

Inconcevable est le silence,
Le combat n’est pas encore terminé!

Peinture Dino Castelbou
Creative Commons License

This work is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivatives 4.0 International License.


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close