SI UN JOUR

Si un jour tu me trouves à creuser la nuit,
Scruter pensive l’immense obscurité,
A récupérer sur les sentiers les traces de tes pas,
Étouffer mon silence qui se remarque partout.

Si un jour tu entends les bruits lointains
D’autant de mots partagés,
De tous de pleurs que tu as pu consoler,
Des éclairs rapides qui ont surpris nos cœurs.

Si un jour tu me vois chercher auprès des ombres
Les tendres caresses sur ma peau,
Les baisers qui m’empêchent de respirer,
Les cris arrachés à des sublimes désirs…

C’est parce que avec toi j’ai visité l’éternité
Et l’absence ne tien pas dans mon corps.

La façon de guetter le temps qui cherche à m’achever,
La poursuite du destin qui m’a volé l’amour,
Sans pouvoir oublier, sans vouloir oublier,
Font de la nostalgie mon caprice
Où je glisse sans vouloir rentrer.

Si un jour tu comprends
Que mes blessures ont vieilli l’amour,
Que le toucher de l’attente
A jeté mes rêves à l’abandonne…

C’est parce que avec toi j’ai visité l’éternité,
Que je t’ai appelé quand il ne fallait pas,
Que je t’ai dessiné là où tu n’étais plus.



Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.



Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close