HISTORIA DE UN POEMA

Encontré la forma
De recoger mis palabras.

Saqué de la torpeza
Mi cansado cuerpo.

Dejé huellas en mis miserias,
En mis dolores, en mis lágrimas…
Tuve miedo de no poder hablar,
De escribir solo para llorar,
De perder la voz al ritmo de mi aflicción.

Cambiaré mis sueños y desespero
Por una sola página blanca.

Licence Creative Commons

Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Pas de Modification 3.0 non transposé.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close